Logiciel

Découvrez les 5 obligations essentielles du journal comptable !

Date de la publication

par Michel

Publié le

par Michel

Bienvenue dans le monde fascinant de la comptabilité ! Aujourd’hui, plongeons ensemble dans l’univers des chiffres en découvrant les 5 obligations essentielles du journal comptable. Que vous soyez novice ou …

découvrez les 5 obligations essentielles du journal comptable pour une gestion efficace de vos comptes et une conformité optimale à la législation financière.

Bienvenue dans le monde fascinant de la comptabilité ! Aujourd’hui, plongeons ensemble dans l’univers des chiffres en découvrant les 5 obligations essentielles du journal comptable. Que vous soyez novice ou expert, ces règles incontournables sont la clé de voûte pour une comptabilité saine et transparente. Prêts à explorer les rouages de cet outil indispensable à toute entreprise ? Suivez le guide !

Obligation de tenue du journal comptable

Le journal comptable est un document obligatoire pour toute entreprise, qu’il s’agisse d’une entreprise multiservice, d’un e-commerce ou d’une société spécialisée dans la gestion des ressources humaines. Son importance réside dans le fait qu’il trace chronologiquement toutes les opérations économiques de l’entreprise, permettant ainsi de tenir un bilan comptable précis et fiable.

Une des obligations concerne la tenue régulière du journal comptable. En effet, toute opération financière, qu’il s’agisse de ventes, de paiements d’acompte ou de dépenses, doit être inscrite sans délai. Ceci garantit une transparence financière et aide à prévoir les éventuels problèmes de cash flow ou risques de faillite.

Il est également crucial de numéroter et dater chaque page du journal comptable. Cette pratique évite les risques de falsification et assure une continuité dans l’enregistrement des opérations. Ainsi, en cas d’audit ou de contrôle fiscal, les autorités peuvent facilement suivre le déroulement des activités financières.

Le classement des opérations par type est une autre obligation. On doit séparer les entrées de sorties et des comptes clients des comptes fournisseurs. Cela permet une meilleure gestion des stocks et une compréhension claire des MRR (revenus mensuels récurrents), particulièrement utile pour les entreprises ayant une roadmap axée sur la croissance à long terme.

L’intégrité des données est également primordiale. Toute modification ou correction doit être justifiée et documentée. En cas de rectification, l’opération initiale doit rester lisible pour que l’historique reste complet et transparent. Cette pratique est essentielle pour les tableaux de bord en gestion de projet, permettant ainsi une vue d’ensemble précise de la situation financière.

Enfin, le plan masse du journal comptable doit être conservé pour une période minimale, souvent déterminée par la législation locale. Cela donne la possibilité aux entreprises de revenir en arrière pour analyser les ventes passées, comprendre les fluctuations du marché et ajuster leurs stratégies de gestion.

Tenir un journal comptable rigoureusement

Le journal comptable est un outil indispensable pour toute entreprise, garantissant une traçabilité et une transparence des opérations financières. Il est impératif de respecter certaines obligations pour assurer la conformité et la fiabilité des informations financières.

Les entreprises doivent tenir leur journal comptable de manière régulière et sans retard. Toutes les opérations doivent être enregistrées chronologiquement, détaillant chaque transaction effectuée. Ce processus permet une vue d’ensemble claire des flux financiers, indispensable pour toute gestion saine.

Un enregistrement rigoureux des transactions dans le journal comptable implique :

  • La mention précise des dates de chaque opération.
  • L’identification complète des pièces justificatives.
  • L’exactitude des montants enregistrés.
  • La description détaillée de la nature de chaque opération.

En mettant en place un tableau de bord en gestion de projet, les entreprises peuvent suivre efficacement leurs entrées et sorties d’argent. Cela permet de réaliser un bilan comptable correct et de prévenir des problèmes financiers tels que la faillite.

Les entreprises de type e-commerce ou multiservice doivent être particulièrement attentives à la gestion de leur stock ainsi qu’à la gestion de leurs ressources humaines. Une bonne tenue du journal comptable est essentielle pour ces secteurs où les transactions peuvent être nombreuses et variées.

Le respect des obligations du journal comptable facilitera également les prévisions et la réalisation de la roadmap de l’entreprise, contribuant ainsi à une meilleure organisation des activités et des ventes.

Inscrire toutes les opérations

Le journal comptable est un document obligatoire pour toute entreprise, garantissant une tenue rigoureuse et transparente de ses comptes. Voici les cinq obligations essentielles que toute entreprise doit respecter pour que son journal comptable soit en conformité.

Toutes les opérations financières de l’entreprise doivent être inscrites dans le journal comptable sans exception. Cela inclut les ventes, les achats, les versements d’acomptes, les salaires et autres transactions liées aux ressources humaines.

Les inscriptions doivent être faites de manière chronologique, afin de suivre la séquence exacte des opérations. Chaque inscription doit mentionner la date de l’opération, son montant et une description claire et précise de l’opération concernée.

Il est aussi crucial d’intégrer les écritures de régularisation et d’ajustement en fin de période, pour assurer que les comptes reflètent correctement la situation financière de l’entreprise. Cela inclut les provisions, les amortissements et les ajustements d’inventaire pour la gestion des stocks.

Les entreprises doivent également veiller à l’exactitude de leurs inscriptions en procédant à une vérification régulière des comptes et en établissant un tableau de bord en gestion de projet pour surveiller les indicateurs clés comme le MRR (Monthly Recurring Revenue) et les prévisions de faillite.

Respecter les normes en vigueur

Le journal comptable revêt une importance cruciale dans la gestion financière d’une entreprise. Il existe cinq obligations essentielles à respecter pour assurer une bonne tenue de ce document.

Premièrement, l’obligation de tenue du journal comptable impose de consigner chronologiquement toutes les opérations financières de l’entreprise. Chaque entrée doit être datée et détaillée, afin de permettre un suivi précis des transactions.

Deuxièmement, il est impératif de respecter les normes en vigueur. Cela inclut:

  • La clarté et l’exactitude des informations
  • La conformité aux principes comptables généralement acceptés (PCGA)
  • La préservation des enregistrements originaux pendant au moins 10 ans

Troisièmement, le journal comptable doit être paginé et paraphié par un représentant légal de l’entreprise. Cette étape garantit l’authenticité des documents et évite toute dissimulation ou falsification des données.

Quatrièmement, toute opération doit être enregistrée sans rature ni correction. En cas d’erreur, il est recommandé de procéder à une opération d’annulation suivie d’un enregistrement correct.

Enfin, il est important de conserver une régularité dans la tenue du journal comptable. Les écritures doivent être réalisées avec rigueur et suivies d’une manière systématique pour garantir une transparence et une traçabilité optimales.

A voir aussi :  Pourquoi le logiciel tableur est l'outil ultime pour booster votre productivité ?

En respectant ces obligations, les entreprises peuvent non seulement se conformer à la réglementation, mais aussi optimiser leur gestion comptable, facilitant ainsi la préparation du bilan comptable et réduisant le risque de faillite.

Obligation de justification des écritures

Le journal comptable est un outil indispensable en gestion de projet et en gestion des ressources humaines, particulièrement pour les entreprises multiservices et les commerces en ligne (e-commerce). Afin de garantir la transparence et la conformité des opérations, il est impératif de respecter certaines obligations, notamment celle de la justification des écritures.

Toutes les écritures enregistrées dans le journal comptable doivent être justifiées par des pièces comptables probantes. Ces pièces peuvent inclure :

  • Factures d’achat et de vente
  • Bons de commande et de livraison
  • Relevés bancaires
  • Notes de frais
  • Bulletins de paie

Chaque écriture doit être étayée par une preuve matérielle, permettant ainsi de retracer l’ensemble des opérations financières de manière transparente et vérifiable. Les justificatifs doivent être archivés de manière ordonnée, facilitant leur accès en cas de vérification par des auditeurs ou des organismes de contrôle.

Cette obligation de justification des écritures est cruciale pour établir des bilans comptables précis et fiables, ce qui est particulièrement important pour les entreprises cherchant à éviter des situations de faillite ou ayant des projets ambitieux comme l’implémentation d’une roadmap pour leur développement. Les informations exactes et vérifiées sont également essentielles pour la gestion des MRR (revenus mensuels récurrents), la création de tableaux de bord en gestion de projet, et même la gestion de stock au sein de l’entreprise.

Respecter cette obligation de justification permet non seulement d’assurer la légalité et la transparence des transactions financières, mais aussi d’optimiser la gestion des ressources, de déterminer avec précision les acomptes à verser et de surveiller les performances via des diagramme de Pert et Gantt.

Justifier toute opération comptable

Dans le cadre de la gestion comptable d’une entreprise multiservice ou d’un e-commerce, tenir un journal comptable rigoureux est essentiel pour éviter la faillite et assurer une bonne santé financière. Le journal comptable doit se conformer à plusieurs obligations légales pour garantir la transparence et la conformité des opérations financières réalisées.

Chaque opération comptable inscrite dans le journal doit être saisie avec précision et être justifiée par une pièce comptable.

Pour justifier une opération comptable, plusieurs documents peuvent être utilisés :

  • Factures d’achat ou de vente
  • Acomptes versés ou reçus
  • Bilan comptable
  • Relevés bancaires

Ces justificatifs sont nécessaires pour chaque écriture afin de fournir une preuve tangible de chaque transaction. En cas de contrôle ou d’audit, ces documents permettent de détailler les opérations et d’en garantir la véracité.

Les entreprises doivent également veiller à ce que leurs écritures soient enregistrées de manière chronologique, dans un ordre continu et sans blanc, ce qui facilite la traçabilité des MRR (Revenus Mensuels Réccurents) et des autres transactions.

Un suivi précis et une justification rigoureuse des opérations comptables permettent également de mieux gérer les stocks, de planifier efficacement via un diagramme de Gantt ou un diagramme de Pert et d’optimiser la gestion des ressources humaines.

En somme, respecter les obligations de justification des écritures comptables contribue à la bonne gestion financière et à la pérennité de l’activité, tout en facilitant l’élaboration d’un tableau de bord en gestion de projet et la mise en œuvre de la roadmap de l’entreprise.

Conserver les pièces justificatives

Le journal comptable est un document incontournable pour toute entreprise, qu’il s’agisse d’une entreprise multiservice ou d’un e-commerce. Chaque écriture doit être justifiée de manière rigoureuse pour assurer la transparence et la fiabilité des bilan comptable.

Il est crucial de pouvoir justifier chaque écriture comptable avec des pièces justificatives. Cette obligation concerne toutes les opérations comptables, qu’il s’agisse d’un acompte, d’une vente, d’un achat de stock, ou d’une dépense liée à la gestion des ressources humaines.

Pour garantir la traçabilité des opérations, il est nécessaire de conserver toutes les pièces justificatives correspondantes. Voici quelques exemples de documents à conserver :

  • Factures d’achats et de ventes
  • Bordereaux de banque
  • Relevés de compte
  • Description des opérations de gestion de stock
  • Contrats de travail et fiches de paie

Ces documents doivent être conservés pendant une période minimale légale, généralement de dix ans, pour être disponibles en cas de contrôle fiscal ou de besoin de vérification interne. La tenue rigoureuse de ces documents améliore également la qualité des tableaux de bord en gestion de projet et des roadmaps.

En respectant ces obligations, l’entreprise se protège contre les risques de non-conformité qui pourraient mener à des situations de faillite ou à des pénalités financières significatives.

Faire preuve de transparence

Le journal comptable est un document essentiel pour toute entreprise car il recense toutes les opérations financières effectuées. Respecter les obligations légales relatives à sa tenue est primordial pour éviter des sanctions. L’une de ces obligations est la justification des écritures.

Chaque écriture comptable doit être justifiée par un document probant. Cela peut inclure des factures, des reçus, des relevés bancaires, ou encore des bons de commande. L’objectif est de pouvoir prouver la véracité et la réalité des transactions enregistrées.

Pour assurer la transparence et la clarté de la comptabilité, il est essentiel de :

  • Imposer une numérotation chronologique des pièces justificatives.
  • Tenir des journaux auxiliaires (achats, ventes, banque, etc.) pour détailler les opérations spécifiques.
  • Conserver les documents justificatifs pendant une période de 10 ans.

Un bon système de gestion comptable permet également de faciliter les contrôles internes et externes, ainsi que la préparation des bilan comptables et autres tableaux de bord nécessaires pour suivre la performance de l’entreprise.

Obligation de sincérité et de régularité des comptes

Le journal comptable est un outil indispensable pour toute entreprise, qu’elle soit une petite boutique d’e-commerce ou une grande entreprise multiservice. Il permet de consigner toutes les opérations financières de la société de manière chrono logique. Voyons ensemble quelles sont les 5 obligations essentielles à respecter pour le journal comptable !

A voir aussi :  Le cahier des charges : le secret de la réussite de tout projet ?

1. Obligation de sincérité : Les écritures comptables doivent être exactes et honnêtes, sans manipulation des chiffres. Cela garantit une image fidèle de la situation financière de l’entreprise, essentielle pour les bilans et les décisions stratégiques.

2. Obligation de régularité : Toutes les opérations financières doivent être enregistrées de manière cohérente et dans le respect des règles comptables. La régularité des comptes est cruciale pour éviter d’éventuelles erreurs ou fraudes.

3. Tenue chronologique : Chaque transaction doit être enregistrée dans l’ordre chronologique. Cela permet de suivre facilement toutes les opérations et de vérifier la traçabilité des flux financiers.

4. Inaltérabilité et conservation : Les écritures doivent être inaltérables et archivées pendant une durée légale (généralement 10 ans). Cela permet de répondre à des audits ou contrôles fiscaux éventuels.

5. Description des opérations : Chaque écriture doit contenir une description claire et précise de l’opération réalisée. Cela facilite la compréhension lors des vérifications internes ou externes.

L’obligation de sincérité et de régularité des comptes est primordiale. Sans cette discipline, les entreprises pourraient rencontrer des problèmes financiers graves, pouvant aller jusqu’à la faillite. Cette importance s’étend également à la gestion des stocks, au suivi de la MRR (Monthly Recurring Revenue) et à la réalisation du bilan comptable.

Respecter ces obligations permet non seulement de rester en conformité avec la législation, mais aussi de disposer d’un tableau de bord en gestion de projet fiable et de maintenir la confiance des investisseurs et partenaires.

Garantir la sincérité des comptes

Le journal comptable est un élément essentiel pour toute entreprise, garantissant la transparence et la fiabilité des données financières. Respecter certaines obligations est crucial pour éviter des problèmes légaux et financiers. Voici cinq obligations incontournables à connaître.

Les comptes doivent être maintenus de manière sincère et régulière. Cette obligation implique plusieurs aspects :

  • Enregistrement chronologique des opérations commerciales;
  • Exactitude et vérification des informations financières;
  • Adhésion stricte aux règles comptables en vigueur.

La sincérité des comptes implique que toutes les transactions soient enregistrées correctement et de manière exhaustive. Un bon système comptable est essentiel pour cela et peut inclure :

  • Logiciels de comptabilité, qui automatise la saisie et la vérification des données;
  • Contrôles internes rigoureux pour éviter les erreurs et les fraudes;
  • Formation continue du personnel pour assurer la compétence en matière de gestion des comptes.

Respecter ces obligations non seulement améliore la crédibilité de l’entreprise mais facilite également les audits externes et les contrôles fiscaux, contribuant ainsi à une gestion financière saine et transparente.

Respecter les règles de régularité

Le journal comptable est un document essentiel pour toute entreprise. Il comprend toutes les écritures comptables enregistrées chronologiquement afin de suivre l’évolution financière de l’entreprise. Voici les 5 obligations essentielles à respecter dans ce journal.

Les entreprises doivent veiller à ce que leurs comptes soient sincères et réguliers. Cela signifie que toutes les transactions doivent être enregistrées de manière complète, correcte et honnête. Le journal comptable doit refléter une image fidèle de la situation financière de l’entreprise.

Respecter les règles de régularité implique de suivre les normes comptables définies par les autorités compétentes. Cela permet de garantir la fiabilité des données financières présentées dans le journal comptable.

  • Chronologie: Enregistrez les opérations dans l’ordre chronologique pour éviter toute omission.
  • Complet: Chaque opération doit être inscrite dans le journal de manière exhaustive.
  • Précis: Utilisez des descriptions détaillées pour chaque entrée afin d’éviter toute ambiguïté.

Le respect de ces règles est crucial pour éviter toute erreur comptable qui pourrait pénaliser l’entreprise, notamment en cas de contrôle fiscal.

Le journal comptable permet également de préparer le bilan comptable de fin d’année, essentiel pour déterminer le MRR (revenu mensuel récurrent) et évaluer la santé financière de l’entreprise. Pour un e-commerce, la gestion de ce journal est indispensable afin de suivre les ventes et les opérations de gestion de stock.

En respectant rigoureusement ces obligations, les entreprises multiservices, ou toute autre forme de structure, s’assurent de maintenir une gestion financière saine et transparente, évitant ainsi des conséquences comme la faillite.

Éviter la falsification des comptes

Le journal comptable est un élément crucial pour toute entreprise, qu’il s’agisse d’une entreprise multiservice, d’un e-commerce ou d’une autre structure. Parmi ses nombreuses fonctions, l’obligation de sincérité et de régularité des comptes est primordiale.

Pour répondre à cette exigence, il est impératif que toutes les écritures comptables soient enregistrées de manière chronologique et sans omission. Toute la gestion financière, du Diagramme de Pert à la clôture du bilan comptable, doit refléter la réalité des opérations et des transactions réalisées.

Une mauvaise gestion du journal comptable peut avoir des conséquences graves, allant jusqu’à la faillite de l’entreprise. Les enjeux sont de taille, car les irrégularités peuvent aussi affecter le MRR (revenu mensuel récurrent), la gestion des stocks, ainsi que la réussite des ventes.

Éviter la falsification des comptes est une priorité. Il est essentiel de mettre en place des contrôles internes rigoureux, tels que :

  • La vérification régulière des écritures.
  • L’audit périodique des comptes par un tiers indépendant.
  • La formation continue du personnel en gestion des ressources humaines sur les bonnes pratiques comptables.

Des outils comme les tableaux de bord en gestion de projet ou les logiciels spécialisés dans la comptabilité peuvent grandement aider à maintenir cette régularité. Ils permettent de suivre une roadmap claire et structurée, de la prise d’acompte à la gestion des dépenses quotidiennes.

Pour organiser efficacement les données, des représentations visuelles telles que les diagrammes de Gantt ou les plans masse s’avèrent également très utiles. Elles permettent de visualiser l’état d’avancement des projets et de prendre des décisions éclairées.

En conclusion, en respectant ces obligations et en évitant toute falsification, vous contribuez à une gestion saine et transparente de votre entreprise.

Obligation de conservation du journal comptable

Le journal comptable est un document crucial en comptabilité, représentant toutes les opérations financières d’une entreprise multiservice. Il est essentiel de respecter certaines obligations pour assurer la conformité et la bonne gestion des finances de l’entreprise.

A voir aussi :  Diagramme de Pert : le secret ultime pour une gestion de projet efficace ?

La première obligation est celle de la conservation du journal comptable. La loi impose de conserver les journaux comptables pour une durée de dix ans à partir de la clôture de l’exercice. Cette conservation doit permettre de retracer l’historique des opérations financières en cas de contrôle fiscal ou juridique.

En outre, il est impératif que le journal comptable soit tenu de manière chronologique et sans blanc ni rature. Toute modification doit être clairement mentionnée et datée. Il faut s’assurer que les enregistrements soient faits quotidiennement afin de ne pas omettre des informations importantes.

Aussi, le journal comptable doit inclure toutes les pièces justificatives relatives aux opérations enregistrées, telles que les factures, les reçus de paiement des acomptes, les relevés bancaires, etc. Ces pièces doivent être conservées avec le journal pour prouver la véracité des enregistrements.

Il est également essentiel d’utiliser un logiciel de comptabilité certifié et conforme aux exigences de l’administration fiscale. Ce type de logiciel aide à éviter les erreurs de calcul et facilite l’édition d’un bilan comptable précis.

Enfin, les entreprises doivent s’assurer que leur journal comptable soit accessible en cas de contrôle fiscal. Cela signifie non seulement qu’il doit être bien organisé, mais aussi facilement consultable par les autorités compétentes.

Conserver le journal comptable pendant la durée légale

Le journal comptable est un document incontournable dans la gestion de toute activité commerciale. Pour les entreprises, la tenue de ce registre revêt une importance capitale, et sa gestion est soumise à plusieurs obligations légales. Voici les cinq obligations essentielles à respecter.

Tout d’abord, il est impératif de consigner de manière chronologique toutes les opérations financières de l’entreprise dans le journal comptable. Cela comprend notamment les achats, les ventes, les paiements, et les encaissements. La précision et la rigueur dans cet enregistrement permettent d’assurer la fiabilité des informations financières.

Ensuite, la conservation de ce journal est une obligation légale. En effet, selon le code de commerce, les entreprises doivent conserver le journal comptable pendant une durée minimale de 10 ans. Cette longue période permet de garantir la disponibilité des informations en cas de contrôle fiscal ou d’audit. Il est recommandé d’archiver ces documents de manière sécurisée pour éviter toute perte ou détérioration.

La lisibilité et l’inaltérabilité des écritures comptables constituent une autre obligation incontournable. Pour cela, les entreprises doivent utiliser des procédés qui garantissent que les informations enregistrées ne puissent pas être modifiées ou effacées sans laisser de trace. Les logiciels de comptabilité modernes répondent généralement à ces exigences.

Il est également nécessaire que toutes les écritures comptables soient accompagnées de justificatifs appropriés. Ces pièces comptables comme les factures, reçus ou relevés bancaires doivent être conservées en parallèle du journal comptable et être tout aussi accessibles.

Enfin, pour les entreprises utilisant un logiciel de comptabilité, celui-ci doit être conforme aux normes légales en vigueur. Cela inclut notamment la sécurisation des données et l’intégrité des écritures comptables. Les entreprises doivent s’assurer de la fiabilité de leurs solutions informatiques pour éviter tout risque de non-conformité.

Respecter les délais de conservation

La conservation du journal comptable est une obligation légale impérative pour toutes les entreprises. Cela garantit que les informations financières sont disponibles pour des vérifications futures, pour les audits ou en cas de litige.

Respecter les délais de conservation est crucial pour assurer la conformité réglementaire. En France, les entreprises doivent conserver leurs journaux comptables pendant une durée minimum de dix ans. C’est une durée qui commence à partir de la clôture de l’exercice.

Les documents à conserver incluent, entre autres :

  • Le bilan comptable
  • Les comptes de résultats
  • Le grand livre
  • Les journaux auxiliaires

Il est également important pour les entreprises, qu’elles soient spécialisées en e-commerce ou en gestion des ressources humaines, de maintenir des archives précises. Cela inclut des documents relatifs à la gestion de stock, aux ventes et de tout ce qui pourrait affecter le MRR (Monthly Recurring Revenue).

Une bonne gestion de la roadmap et du plan de masse est essentielle pour éviter la faillite. Le respect des obligations comptables est un pilier parmi d’autres pour une entreprise multiservice.

Des tableaux de bord en gestion de projet, ainsi que des outils de suivi, comme les diagrammes de Pert et de Gantt, peuvent aider à suivre et à respecter ces obligations en fournissant un cadre de référence clair et précis.

Protéger le journal comptable des risques de destruction

Le journal comptable est un document essentiel pour toute entreprise, que ce soit pour un e-commerce, une entreprise multiservice ou tout autre type de société. La législation impose différentes obligations qui garantissent la transparence et la fiabilité des comptes.

L’une des principales obligations est de conserver le journal comptable pendant une période spécifique. En général, cette durée est de 10 ans. Cela permet aux organismes de contrôle d’effectuer des audits et des vérifications. La conservation peut être physique ou numérique, ce qui facilite la gestion dans un environnement moderne.

Les entreprises doivent également s’assurer que les informations contenues dans le journal comptable sont claires, précises et complètes, afin de refléter la réalité de leur bilan comptable et des ventes. Une bonne tenue de ce journal permet de prévenir des issues fâcheuses comme la faillite.

Il est crucial de protéger le journal comptable contre les risques de destruction accidentelle ou intentionnelle. Pour cela, plusieurs précautions peuvent être prises :

  • Archiver les documents dans des espaces sécurisés et revisités régulièrement.
  • Utiliser des solutions de sauvegarde numériques en cloud pour une rétention à long terme.
  • Mettre en place des procédures de sécurité pour limiter l’accès aux personnes autorisées uniquement.
  • Prévoir des copies de sauvegarde en plusieurs endroits géographiques distincts.

Ces mesures de protection permettent non seulement de respecter les obligations légales mais aussi de s’assurer que les données de l’entreprise restent intactes et accessibles en tout moment.

Tags

Avatar photo
À propos de l'auteur, Michel

4.7/5 (9 votes)

Voir les commentaires

The Gimp est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Mettre en Favoris